jeudi, 11 octobre 2018 13:56

Faim et rassasiement

Written by
Rate this item
(0 votes)

La prise alimentaire est un comportement complexe, périodique, grâce auquel un organisme tire de son environnement les ressources nutritionnelles nécessaires à la survie.

 

FAIM/RASSASIEMENT/SATIÉTÉ : comment ça marche ?

 

Qu’est-ce que la FAIM ?

La « FAIM » est un message que votre corps vous envoie pour vous signaler qu’il va falloir manger, avant que ce dernier ne manque d’énergie.

Ce signal est piloté par une structure du système nerveux central que l’on appelle « l’hypothalamus » : cette structure est sensible aux informations envoyées par votre organisme et destinées à provoquer le réflexe de FAIM.

  • En premier votre estomac : sa vacuité va provoquer une sensation de « creux », qui peut parfois se traduire par une « faim douloureuse » dans le cadre d’ulcère ;
  • Puis votre pancréas : sa fonction est de mesurer en permanence la glycémie, et lorsque celle-ci s'élève trop, il fabrique de l'insuline dont le rôle va être de rabaisser immédiatement le taux de sucre dans le sang (HYPOGLYCÉMIE). Cela déclenchera une sensation de faim nécessitant la prise alimentaire. Dès que votre glycémie baisse dans le sang, l'hypothalamus en est informé et déclenche alors le phénomène de FAIM.

 

Quand vous avez faim, c'est le moment idéal bien sûr pour manger : cependant attention ! La faim ne doit pas entraîne une prise alimentaire supérieure aux besoins que réclame votre corps. 

C’est pourquoi il est conseillé de manger sans trop attendre : sachez qu’une petite quantité suffit bien souvent à faire disparaître la faim.   
Ecoutez-vous, écoutez votre corps : lorsque votre faim disparaît, arrêtez-vous de manger. Vous éviterez les calories inutiles qui seront alors stocké!           
Si vous mangez "sans faim", c'est que votre corps n'en n'a pas besoin : il va alors stocker une partie de l'énergie que vous lui apportez. De plus, comment savoir alors quand s’arrêter de manger ? Car vous ne recevrez pas le message « je n’ai plus faim ». C’est votre estomac, qui trop plein ou votre assiette vide, qui entraineront un arrêt de prise alimentaire…

 

Manger « sans FAIM » = Manger « sans FIN »

Le mieux est de se questionner : ai-je faim ? Si la réponse n’est pas évidente, c’est que vous n’avez alors pas ou plus faim. Attendez alors pour manger ou arrêtez-vous de manger.

Voici pour vous aider des outils qui vous permettront d’évaluer votre sensation de faim, mise en place par le CHU de Montpellier.

- Test de la FAIM (http://www.chu-montpellier.fr/fileadmin/user_upload/Pole_EMMBRUN/CSO/TEST_DE_LA_FAIM.pdf)

 

 

Qu’est-ce que le RASSASIEMENT ?

Le RASSASIEMENT se caractérise par le fait de ne plus avoir faim ou d’une diminution de la faim pendant la prise alimentaire OU du plaisir de manger l’aliment en question : état dynamique.

Dès que ce sentiment s’installe, arrêtez de manger pour éviter la sensation de RASSASIEMENT DEPASSE (« j’ai trop mangé, je n’en peux plus ») : cela voudra dire que vous avez mangé plus que ce que votre organisme vous réclamait, et donc finira par stocker les dernières prises alimentaires.

Voici pour vous aider des outils qui vous permettront d’évaluer votre sensation de rassasiement, mise en place par le CHU de Montpellier.

 

- Test du RASSASIEMENT (http://www.chu-montpellier.fr/fileadmin/user_upload/Pole_EMMBRUN/CSO/TEST_DES_QUARTS.pdf) ou (http://www.chu-montpellier.fr/fileadmin/user_upload/Pole_EMMBRUN/CSO/TEST_DES_3_BOUCHEES.pdf)

 

Qu’est-ce que la SATIETE ?

La SATIETE est à la différence du RASSASIEMENT un état statique : je n’ai plus faim, point.

Cette sensation qui apparait lorsque vous avez assez mangé, prend source au niveau de l’hypothalamus (on a vu auparavant qu’il était déjà responsable de la sensation d’appétit !).

À la fin du repas, le gonflement de l’estomac est un signal permettant au cerveau de comprendre que nos besoins en nourriture ont été satisfaits.

Il s’agit néanmoins d’un « travail d’équipe » :

  • les aliments arrivent dans le système digestif.
  • ils stimulent la sécrétion de molécules et d’hormones.
  • Les molécules/hormones agissent comme des coupe-faim en alertant les neurones anorexigènes tout en inhibant les « orexigènes » (responsables de l’appétit tels que le glucagon provenant du pancréas, la cholecystokinine issue de l’intestin grêle ou encore la leptine secrétée par les tissus adipeux)

 

Mais avoir faim/être rassasié,

est-ce uniquement une question de communication entre notre cerveau et notre intestin ?

      

  

 

                                       

En 2015, l’équipe de Sergueï Fetissov, (Unité Inserm Nutrition, inflammation et dysfonction de l’axe intestin-cerveau, à l’Université de Rouen), a confirmé que notre flore intestinale a son mot à dire !

Les chercheurs ont travaillé sur la flore intestinale de rats : ils ont mis en culture les bactéries Escherichia coli qu’ils ont nourris avec des nutriments. Vingt minutes après le début de ce « repas », les bactéries se sont multipliées et ont produit des protéines différentes de celles qu’elles sécrétaient avant. Or 20 minutes est aussi le délai nécessaire à une personne – ou un rat – pour commencer à ressentir une sensation de satiété pendant un repas !

En outre, des rats et des souris affamés auxquels les chercheurs ont injecté ces protéines de bactéries « rassasiées » ont moins mangé que d'habitude quand on leur a présenté leur repas. Et, à l’inverse, les protéines produites par des bactéries « affamées » favorisaient la prise alimentaire des rongeurs.

Les chercheurs ont identifié la protéine responsable (ClpB), produites en grande quantité par les bactéries « rassasiées ».

 

Cela relance l’intérêt pour les probiotiques et les prébiotiques. Cependant, PATIENCE car  des années de recherche seront encore nécessaires pour mettre au point la « solution biotique » qui rétablira notre équilibre alimentaire et améliorera notre santé.

 

 

 

Read 329 times Last modified on jeudi, 16 mai 2019 17:01

Docteur en médecine et sensibilisée à la micro nutrition, je vous informe sur les problématiques que vous pouvez rencontrer. Que vous soyez un sportif en questionnement alimentaire ou un individu en surpoids, nous établirons un diagnostic et travaillerons ensemble.

Suivez mon actualité santé

Prendre un rendez-vous

doctolib

Consultation Telemédecine

© 2018 Tous droits réservés. Docteur Le Quere