samedi, 16 juin 2018 12:01

On m’invite au restaurant : comment gérer ?

Written by
Rate this item
(0 votes)

Être au régime ou faire attention à son poids ne veut pas dire que l’on doit s’interdire tout plaisir notamment une sortie au restaurant entre amis ! En choisissant bien ses plats et en anticipant ces sorties, on peut tout à fait se permettre un petit craquage de temps en temps. D’autant que les restaurants à tendance « healthy » se développent de plus en plus et seront donc à prioriser pour trouver un plat équilibré !

On m’invite au restaurant : comment se faire plaisir sans subir le regard noir de la balance ?

 

Être au régime ou faire attention à son poids ne veut pas dire que l’on doit s’interdire tout plaisir notamment une sortie au restaurant entre amis ! En choisissant bien ses plats et en anticipant ces sorties, on peut tout à fait se permettre un petit craquage de temps en temps J D’autant que les restaurants à tendance « healthy » se développent de plus en plus et seront donc à prioriser pour trouver un plat équilibré !

 

Mes amis m’invitent au restaurant le lendemain pour le dîner :

Vous partez déjà gagnant en étant prévenu quelques temps avant, cela va vous permettre d’anticiper un peu votre soirée au restaurant et non arrivé sur les lieux après avoir déjà enchainé plusieurs écarts/plaisirs dans la journée !

J’évite alors au déjeuner les fast food/sandwichs/ grignotages dans la journée précèdent mon diner : je privilégie un déjeuner léger mais suffisamment rassasiant sans me jeter sur les pâtes/riz/pizza ou produits trop glucidiques. Privilégiez les aliments à index glycémiques bas (Nb : voir article « index glycémique »). Hydratez-vous suffisamment et au besoin faites une petite collation (une petite poignée de fruits oléagineux, un fromage blanc, une tranche de pain complet ou de pain d’épice) pour éviter d’arriver le ventre trop vide au restaurant !

Dans le meilleur des cas, si j’en ai la possibilité, je vais faire une petite session de sport, en favorisant les exercices d’endurances qui ne vous ouvriront pas trop l’appétit (marche rapide de 20-30min, course à pied, vélo, elliptique, natation, etc).

 

Arrivé sur les lieux : l’apéro est de la partie !

On le sait sans vouloir s’en persuader, mais l’alcool et régime ne font pas bon ménage : en effet, notre corps s’empresse de l’éliminer en le modifiant par le biais d’une succession de réactions chimiques au niveau du foie principalement. Au final, cette transformation va donner, entre autres, des substances qui alimentent la fabrication d’acides gras alors qu’en parallèle la combustion des graisses est ralentie. Ainsi l’alcool favorise doublement la formation de dépôts graisseux. (Principaux organes touchés : le tissu adipeux de l’abdomen et le foie lui-même).

De plus, de nombreuses études semblent indiquer que l’alcool ouvre l’appétit alors que ses apports caloriques devraient nous le couper : pendant les repas il retarde la satiété, si bien que l’on continue à manger alors qu’on devrait avoir arrêté depuis longtemps !! Bref, vous l’aurez compris : moins on en consomme, moins il y a de retentissement sur votre poids.

--> On se contentera d’un à 2 verres, vin rouge/ champagne/cidre plutôt qu’un alcool fort ou un vin blanc sucré.

--> Éloignez-vous des cacahuètes ou autres biscuits apéritifs qui ont un goût de « reviens-y », et préférez s’il y en a les olives vertes ou crudités : en plus d’être moins caloriques, ils sont également moins rassasiants ! ça serait dommage de n’avoir plus faim avant même d’avoir débuter votre plat ;)

 

 

 Je lis le menu dans sa globalité !

On évite le « grand chelem » à savoir entrée-plat-fromage-dessert.

On choisit judicieusement, en ayant toujours en tête que les légumes doivent être présents dans tous les cas.

Si vous louchez sur un dessert que vous n’avez pas dégusté depuis longtemps (tiramisu par exemple ou moelleux au chocolat), ne choisissez pas des pâtes à la carbonara en plat !

En parcourant le menu tranquillement, cela évitera les surprises, d’une part pour votre porte-monnaie mais aussi pour les conséquences sur la balance !

 


 

Je choisis une entrée :

Certaines entrées, comme les fondues parmesan, les crèmes de légumes, les tempuras, les rouleaux impériaux, contiennent parfois presque autant de calories et de gras qu'un plat principal et souvent même d’avantage !

Choisissez des entrées légères comme des salades, un jus de légumes ou de tomates ou une soupe aux légumes, des crustacés/fruits de mer.

--> Point bonus : vous augmentez votre consommation de légumes et ainsi vous aurez un sentiment de rassasiement débutant qui vous permettra de moins manger au plat principal J

--> Attention : comme les vinaigrettes industrielles sont souvent très riches, demandez au serveur de la remplacer par un filet de jus de citron/pamplemousse.

 

 

A vos couverts pour le plat :

Préférez toujours le poisson et les crustacés en demandant un accompagnement de légumes. Le poisson blanc est moins calorique, comme le cabillaud, mais ne diabolisez pas le saumon ou autres poissons dit « gras » car ils sont riches en oméga 3 et 6, acides gras essentiels pour le bon fonctionnement de votre organisme.

Si vous aimez d’avantages la viande, choisissez plutôt une viande blanche type volaille, filet de porc.

Il est également possible de choisir un plat végétarien, en évitant les céréales raffinées et en favorisant la présence de légumineuses/protéines végétales telles que les lentilles, petit pois, fève, quinoa, boulghour.

--> Attention : Éloignez-vous des plats en sauce, qui risqueraient de vous tenter à piquer dans la panière plusieurs morceaux de pain pour saucer votre plat ! EN effet, on trouve souvent du pain blanc au restaurant, qui n’entrainerait qu’une augmentation des calories et de l’index glycémique de votre plat. Cependant, si on vous propose du pain à la farine complète et que votre plat ne contient pas de féculent, vous pouvez compléter ce dernier par un morceau de pain (à privilégier malgré tout au déjeuner plutôt qu’au diner)

--> Attention : Goûtez avant de saler ! Dans la plupart des cas, les plats en restaurant sont déjà suffisamment salés alors n’en ajoutez pas.

 

 

Fromage ou dessert ?   

Comme dit précédemment, évitez le grand chelem : on choisit de terminer son repas par du fromage ou un dessert, et non par les deux.

--> Si fromage : choisissiez parmi les moins caloriques, inférieur à 90 calories pour 30g comme le chèvre, la brebis, la mozzarella, le camembert.

Il aura été préférable de quantifier sa consommation de pain afin d’éviter de repiquer dans la panière.

--> Si dessert : salade de fruits, fromage blanc, café/thé gourmant, coupe de sorbets… Cependant, en ayant parcouru comme expliquer au début l’ensemble du menu au début du repas, si le moelleux au chocolat vous faisait de l’œil dès le début, vous auriez anticipé en prenant un poisson avec des légumes comme plat principal par exemple.

--> Évitez dans le meilleur des cas de terminer votre repas sur un dessert trop sucré à cause de l’impact sur la glycémie.

 


Régime ou faire attention à son poids ne veut pas dire je ne m’autorise aucun plaisir ! On se relaxe, on ne culpabilise pas car votre corps le ressentirait et risquerait de stocker différemment les nutriments que vous lui apportez. Et si le plaisir a été plus important que prévu… Pas de peser sur la balance : on récupère le lendemain en limitant l’apport de glucide/sucre et on chausse ses baskets pour éliminer !

Read 53 times Last modified on samedi, 16 juin 2018 12:24

Docteur en médecine et sensibilisée à la micro nutrition, je vous informe sur les problématiques que vous pouvez rencontrer. Que vous soyez un sportif en questionnement alimentaire ou un individu en surpoids, nous établirons un diagnostic et travaillerons ensemble.

Suivez mon actualité santé

Prendre un rendez-vous

doctolib

Consultation Telemédecine

© 2018 Tous droits réservés. Docteur Le Quere